terrace du riz
  • Que faire à Sapa?

    Que faire à Sapa?

    (Updated: 10/5/2018)

    La popularité de Sapa parmi les touristes autant que les locaux n'est plus à refaire, mais est-elle réellement justifiée?

  • Chi tiết tin 2
Sapa est une ville situé à l’extrémité Nord du Vietnam, à 340km de Hanoï dans la province de Lao Cai. Elle figure dans le top 10 des destinations idéales pour voyager du magazine Lonely Planet, une référence dans le monde du voyage et du tourisme. De la capitale, on peut s’y rendre en bus ou en train. Le trajet en bus prend environ 5h, et si vous souhaitez réserver vos journées à la visite, alors il est conseillé de prendre le train de nuit. De cette façon, vous pourrez dormir dans le train durant la nuit ( le trajet dure environ 9h et coûte dans les 460 000 VND, soit environ 17 euros), et commencer votre exploration très tôt le matin, ce qui est d’autant plus agréable en été à cause des températures bien plus agréables, et qui vous permettra aussi d’admirer le levé du soleil. Quand aux déplacements à Sapa en soi, la ville est en elle-même particulièrement petite et peut très bien être visitée à pieds. Vous pouvez cependant aisément louer un moyen de locomotion sur place si cela vous sied davantage.
En ce qui concerne la meilleure période pour s’y rendre, il est effectivement conseillé d’y aller avant la récolte qui tombe en fin de septembre pour pouvoir admirer les rizières en terrasses ayant alors revêtues leur manteau doré et à partir de Mai pour éviter le brouillard et la pluie fine de Janvier à Mars.
Sapa fait partie des destinations du Vietnam victimes de leur succès auprès des clients internationaux. Au cours des dernières années, avec l’explosion du tourisme au Vietnam, la ville s’est bétonnée et a perdu petit à petit de son authenticité par la construction d’infrastructures dédiées au tourisme. Cependant, Sapa n’est réellement qu’une porte d’entrée à une contrée qui a encore tant de choses à délivrer, tant de mystères à découvrir. Que faire donc à Sapa pour en tirer la meilleure expérience possible?
1 - Admirer la beauté des paysages
La principale attraction de Sapa : ses rizières en terrasse. Cependant, réduire les paysages incroyable de sapa à ses rizières en terrasse serait une erreur. De plus, Sapa se situant au cœur des “Alpes tonkinoises”, l’endroit bénéficie d’un air pur et frais, ce qui rend la visite d’autant plus agréable.
2 - Découvrir les minorités ethniques
Si les paysages sont la première motivation des voyageurs qui souhaitent se rendre à Sapa, la deuxième est très certainement la rencontre avec les petites communautés ethniques.
La plus grosse minorité à Sapa est l’ethnie H’mong, suivie de près par les Dao rouges. On y trouve aussi les ethnies Tay, Giay et Xa Pho. Il est facile de distinguer les différentes ethnies par leurs habits.
Dû au tourisme de masse, beaucoup d’enfants H’Mongs parlent couramment Anglais, ce qui rend la communication plus simple. Chaque ethnies ont leurs spécialités. Par exemple, les Dao rouges sont reconnus comme étant des experts dans la médecine traditionnelle et l’utilisation de plantes médicinales.
3 - Explorer la vallée de Muong Hoa et y découvrir les pétroglyphes
A 10 km de Sapa, la vallée de Muong Hoa est un endroit offrant d’incroyables paysages à quiconque désirant s’y aventurer. C’est aussi dans cette vallée qu’en 1925 un archéologue français découvrit près de 8km² de pétroglyphes, soit près de 200 gravures à la signification encore floue. En 1994, le champs de pétroglyphes a été reconnu comme patrimoine historique par le gouvernement vietnamien.
4 – Se balader sur le  Mont Fansipan
Le mont Fansipan est le plus haut mont d’Indochine et culmine à 3143 mètres. Une randonnée pour gravir le mont Fansipan peut prendre entre 1,2 ou 3 jours selon le chemin que vous désirez emprunter. Vous pouvez tout aussi bien atteindre le mont Fansipan en prenant le téléphérique, détenteur du titre du téléphérique le plus long au monde d’après le Guiness World Record, pour la modique somme de 700 000 VND l’aller-retour (soit un peu plus de 25 euros).
Le village de Cat Cat
5 – Découvrir les villages de Cat Cat, Lao Chải, Tả Van et Tả Phìn
A 3km de Sapa, le village H’Mong de Cat Cat est accessible au bout d’une randonnée d’1 ou 2 heures qui peut se faire très facilement sans guide, notamment grâce aux aménagements effectués. En effet, le chemin pour aller à Cat Cat est bétonné. Visiter le village de Cat Cat est payant (environ 4 000VND, soit 1,50 euros) et ce dernier est très souvent envahi par des hordes de touristes, ce qui peut rendre la visite bien moins authentique que vous l’auriez souhaiter.
Ces villages s’inscrit dans la continuité de la grande majorité des tours types trekking / randonnée proposés à Sapa. Cependant, malgré la foule, rejoindre ces villages Giay est une bonne occasion d’une part pour en apprendre plus sur l’ethnie, mais aussi pour pouvoir profiter des paysages magnifiques que la randonnée de 2 heures environ a à offrir. De même que pour le village de Cat Cat, visiter les villages de Lao Chải et Tả Van vous coûtera 40 000 VND par village.
Le village Dao Rouges de Tả Phìn se situe un peu plus loin que les villages précédemment cités, à 12km de la ville de Sapa. Vous pourrez dans ce village loger chez l’habitant ainsi que profiter d’un bain aux herbes médicinales. La randonnée jusqu’à Tả Phìn est aussi une bonne occasion d’admirer les différents paysages de l’extrême Nord du Vietnam. S’il est situé plus loin que les villages précédemment introduits, il est aussi moins cher que ces derniers de 20 000 VND.
Ethnie Ha Nhi
6 –Explorer la vallée de Y Ty
A 80km au Nord de Sapa, proche de la frontière avec la Chine, la vallée de Y Ty trône à 2000m d’altitude et est accessible par une petite route de montagne. Y Ty est encore un endroit peu fréquenté par les touristes car peu connu, mais il offre des paysages grandioses, des montagnes de calcaire aux rizières en terrasse et autres cascades cristallines mais aussi de magnifiques panoramas, notamment sur la Chine. La vallée de Y Ty est un endroit idéal pour quiconque souhaite réellement profiter d’un peu de quiétude et tranquillité.
Vous pourrez y voir des maisons traditionnelles appelées Trinh Tuong de l’ethnie des Ha Nhi, une ethnie montagnarde d’origine chinoise habituée aux temps rudes.
Marché de Cốc Ly
7 - Faire un tour aux marchés de Bac Ha et Cốc Ly
Si vous pouvez toujours visiter les marchés des différentes ethnies dans les différents villages que vous visiterez lors de votre voyage à Sapa, il est conseillé cependant de les visiter le week-end, et particulièrement à Bac Ha, petit bourg à 3h de route de Sapa. En effet, le week-end, toutes les ethnies se rassemblent en une sorte de méga marché. De plus, vous aurez l’occasion le samedi soir d’assister au “marché de l’amour”. Si la coutume est de moins en moins répandue, elle est loin d’être terminée et a lieu tous les samedis soirs au marché. Le concept est simple: la plupart des ethnies restant entre elles dans des villages éloignés les uns des autres, il est relativement difficile pour les jeunes hommes et jeunes femmes de se rencontrer. Ainsi, le “marché de l’amour” leur donne l’occasion de tisser des liens au cours de ce qui pourrait être comparé à une parade nuptiale, au cours de laquelle l’homme tente de séduire la femme en lui jouant de la flûte, tandis que la femme dansera pour lui avec un parapluie.
Cependant, si vous ne pouvez pas rester un week-end sur sapa, vous pouvez toujours visiter le marché de Cốc Ly le mardi, un marché réputé pour le commerce de buffles et de chevaux. Ce marché vaut le détour car situé au bord de la rivière de Chay, il bénéficie d’un cadre naturel magnifique.
8 -  Le musée de la Culture de Sapa
Le musée de la culture de Sapa est gratuit et ouvert tous les jours. Vous y trouverez près de 200 objets sur l’histoire de Sapa et la vie quotidienne des différentes ethnies qui la peuple. Une partie du musée est aussi consacré à l’époque coloniale. Les escaliers qui mènent au musée sont par ailleurs tapissés de vieux posters. De part les informations ethnologiques que vous pouvez y trouver, il est conseillé de commencer par ce musée avant de débuter l’exploration de Sapa et de ses alentours.
Adresse :  TT. Sa Pa, Sa Pa, Lào Cai, Vietnam
La cascade d'argent
9 – Un peu de fraîcheur? - les cascades d’Argent et d’Amour
La cascade d’Argent (That Bac) se trouve à l’extérieur de Sapa; à 13km de la ville pour être exact. La cascade d’argent est très facile d’accès car à proximité de l’autoroute, et vous y rendre vous permettra de profiter de la vue des forêts luxuriantes aux lueurs magiques.
La cascade de l’Amour se situe un peu plus loin, à 14km de la ville de Sapa. Pour atteindre la cascade, il faut longer le ruisseau d’Or sur 2km à travers la forêt de bambou du parc national de Hoang Liên Son. L’entrée coûte dans les 100 000 VND, soit environ 3,60 euros.
Les jardins de Hàm Rồng
10 – Visite du Mont Hàm Rồng
A 500 mètres du centre de Sapa, vous pouvez vous rendre au Mont Hàm Rồng (1800m) qui vaut le coup pour son jardin d’orchidées et de roches et la vue panoramique qu’il offre sur Sapa et le mont Fansipan. Une marche autour du mont peut prendre jusqu’à 3h et le ticket d’entrée s’élève à 70 000 VND par personnes, soit environ 2,50 euros.
Idées d'excursions que nous proposons:
Submit votre commentaire
Note: (*) infomations nécessaires
Nom et prénom (*)
Email (*)
Commentaire (*)
Code sécurité (*)
 
    • Les incontournables de Huế

      Les incontournables de Huế

      Si d'aventure vous êtes de passage dans la cité impériale de Huế, voici quelques endroits à visiter et choses à faire considérés comme incontournables...

    • Les incontournables de Hoi An

      Les incontournables de Hoi An

      Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999, cette ville située au centre du Vietnam, apparait comme l’une des 25 destinations de voyages préférées...

Agence de voyage au Vietnam

© 2017 - 2018 Vietnam Heritage

Address: 187 Nghi Tam, Tay Ho, Ha Noi

Tel: 0084 904 67 55 89 - Fax:

Email: info@goyavetravel.com